Prochain album de Rammstein

    Partagez
    avatar
    RockStar

    Nombre de messages : 207
    Date d'inscription : 27/01/2009

    Prochain album de Rammstein

    Message par RockStar le Mar 24 Mar - 0:11

    Déja 30 chansons écrites pour le nouvel album !


    Dans une interview donnée par Paul Landers à The Gauntlet, le guitariste de Rammstein nous dévoile des informations sur le nouvel album et sur le futur de Rammstein.

    Il explique que le groupe a déja 30 chansons écrites pour le successeur de Rosenrot. Dans ce lot, il y a quelques chansons faites à la maison de manière individuelle par des membres mais Paul semble avoir l'air optimiste et dis "Ce qui fait vraiment plaisir, c'est le travail que nous faisons actuellement ensemble".

    Le journaliste a aussi demandé à Paul si au vu du nombre de chansons, ils feraient 2 CD comme Reise, Reise et Rosenrot. Paul lui répond qu'ils n'en feront qu'un avec bien sûr les meilleurs morceaux dessus.






    Voici l'interview :

    Spoiler:
    The Gauntlet : Comment ça va?

    Paul : Je n'ai à me plaindre de rien.

    The Gauntlet : Quoi de neuf avec Rammstein?

    Paul : La grosse nouvelle est que le groupe s'est retrouvé ensemble et a commencé à travailler sur de nouvelles chansons. Nous travaillons sur de nouveaux sons et avons déjà rassemblé 30 pistes. Quelques chansons venaient de membres individuels chez eux, mais la chose vraiment cool cette fois-ci c'est la façon dont nous travaillons ensemble. C'est ce qui est agréable.

    The Gauntlet : Avec les deux derniers albums, le groupe n'a pas vraiment travaillé ensemble, Richard était à New York et le groupe en Allemagne. Donc le groupe travaille plus étroitement sur les chansons cette fois-ci ?

    Paul : Richard vit toujours à New York. Le groupe était ensemble en Allemagne pour la plupart des chansons. Richard faisait beaucoup d'allers-retours. Les sessions ont été vraiment bonnes cette fois-ci.

    The Gauntlet : Le groupe ayant du bon temps pour enregistrer, l'album sera t-il moins agressif ?

    Paul : Je pense que l'agressivité peut être positive. Avec cette énergie, ça sera sûrement plus heavy. Tout sera un peu plus au point. Ca pourrait être l'album le plus heavy que nous ayons fait. Les deux derniers albums étaient plus du côté doux.

    The Gauntlet : Les deux derniers albums étaient plus du côté doux, mais ils avaient toujours des nuances sombres et agressives.

    Paul : Le groupe pense que tout est plus heavy et dense cette fois-ci. C'est toujours difficile pour le groupe de dire qu'il pense que ca sera plus heavy, mais les journalistes viendront et diront que ca sonne comme les autres, or c'est complètement différent des autres albums. C'est très subjectif. Maintenant que nous avons fait cinq albums complets, nous avons l'assurance que cet album sera bon. Exactement comme quand tu achètes une Mercedes Class "S", ca sera une super voiture.

    The Gauntlet : Avec 30 chansons écrites, allez-vous toutes les enregistrer et les séparer sur différents albums?

    Paul : La dernière fois c'était une exception avec "Rosenrot" et "Reise, Reise". Nous n'allons faire qu'un album et c'est tout cette fois-ci.

    The Gauntlet : Le groupe a fait un break d'un an. Comment as-tu passé le temps?

    Paul : L'idée au début était de ne rien faire pour une fois, puisque nous avons été très occupé auparavant. J'ai joué de la musique toute ma vie. Les premiers mois, c'était très dur pour moi. Je me promenais dans le voisinage en ne sachant pas quoi faire. Doucement mais sûrement ce sentiment agréable et relaxant a commencé à s'installer. Je suis allé en vacances deux mois avec ma famille et ai réussi à aimer être paresseux. Mon collègue du groupe Ollie m'a entraîné dans la planche à voile. J'ai complètement accroché. Je ne peux plus me passer de planche à voile maintenant. À chaque fois qu'il y a un peu de vent, je suis prêt à partir. Quand il n'y a pas de vent, je fait voler mon hélicoptère électrique à la maison. C'était vraiment une bonne chose pour le groupe d'avoir ce temps de repos. Nous n'étions pas épuisés ou à court d'idées, mais nous commencions à nous demander pourquoi nous faisions tout ca si nous ne pouvions pas penser à nous. Nous avons aimé le break. Il n'y a aucune raison d'attendre que nous soyons à la retraire pour passer du bon temps. Je peux maintenant apprécier des choses comme aller sur l'ordinateur et organiser une chanson, faire de la planche à voile ou être avec le groupe. C'est la même chose.

    The Gauntlet : Avec vos nouveaux hobbies, penses-tu que le groupe va faire plus de breaks entre les albums?

    Paul : Le groupe a toujours eu une certaine inertie pour commencer les albums et avoir des choses qui fonctionnent pour les albums. Nous avons toujours eu besoin de temps de repos avant de commencer à travailler dessus. La façon dont le groupe travaille est comme une porte tournante dans un hôtel. Quand tu veux entrer dedans, c'est toujours trop lent. Si tu pousses la porte, le truc s'arrête et tu ne peux aller nulle part donc tu dois entrer en harmonie avec le tempo de la porte. Quand nous avons commencé, nous avons commencé avec les groupes Nirvana, System of a Down et Limp Bizkit. Ces groupes y sont allé fort et ont essayé d'en faire trop, trop vite, et logiquement les choses se sont ralenties. Touchons du bois, les choses se passent toujours bien pour nous. Nous sommes comme une vieille voiture qui a besoin d'être maintenue. Si tu la traître bien, elle va durer longtemps. Beaucoup de groupes semblent ne durer que 5 ans avant de splitter.

    The Gauntlet : Völkerball est sorti récemment aux USA. Comment ces concerts spécifiques ont été choisis pour être inclus dans le DVD?

    Paul : En fait, ceux qui ont été filmés sont ceux qu'il était possible d'inclure. Il y avait des concerts qu'il était trop difficile d'inclure, logistiquement parlant. Nous avions quelques shows que nous avons choisi de filmer. Il y avait un autre show que nous avons fait en France qui était vraiment fantastique.

    The Gauntlet : Ce DVD marque-t-il la fin de ce chapitre pour le groupe?

    Paul : Oui, la fin de cette ère, exactement.

    The Gauntlet : J'ai remarqué qu'à la fin du livret de DVD il y marqué "To Be Continued" (À continuer).

    Paul : Avec la prochaine tournée, il y aura forcement un DVD aussi. Le groupe aime vraiment faire ce que nous faisons. Je suis stupéfait qu'il en soit ainsi, mais c'est ce qui nous force à continuer. Nous faisons ce que nous aimons faire, et nous sommes payés pour ça, il n'y a pas à se plaindre.

    The Gauntlet : Richard vient de sortir le nouvel album de son side-project "Emigrate", est ce que tu as pensé à faire quelque chose à côté?

    Paul : Au début de la pause, j'avais prévu de faire quelque chose. J'ai commencé à travailler sur des musiques de film. Heureusement, ca n'a pas marché et j'ai fini par prendre du repos. Je suis complètement prêt pour Rammstein. Mon album solo serait "Décoller pour le Bhoutan et escalader l'Himalaya" ou un truc du genre.

    The Gauntlet : J'ai connu Rammstein avec les shows live et ai découvert plus tard le groupe et l'aspect musical. Quelle a été la raison pour introduire la pyrotechnie dans les shows?

    Paul : Depuis notre tout premier concert, nous utilisons la pyrotechnie. Dès que nous avions de l'argent à dépenser, il passait dans de nouveaux artifices car nous sommes tous des pyromaniaques et que nous aimons vraiment ça. Nous n'avons jamais voulu communiquer avec le public avec des clichés du genre "Salut Londres!". Nous communiquons avec le public grâce à notre pyrotechnie. Nous ne pensions pas que c'était si unique et nous ne réalisions pas que peu de groupe faisaient ça de cette manière. Je pensais que c'était intéressant quand j'étais à un concert de Pearl Jam et qu'ils étaient juste sur scène avec leurs jeans bleus. Nous sommes très théâtraux et c'est comme ça.

    The Gauntlet : Avez-vous regretté de faire le clip Mann gegen Mann de la manière dont vous l'avez faite?

    Paul : Pourquoi?

    The Gauntlet : Beaucoup de gens ont dit qu'ils aimaient la chanson, mais qu'ils ne pouvaient plus l'écouter après avoir vu la vidéo. Peu de groupe ont le courage de faire ça, et de s'afficher de cette manière.

    Paul : [rires] Ma femme et ma fille ont toutes les deux pensé que la vidéo est dégoutante. On pensait que c'était une idée cool à faire. Nous l'avons fait car nous aimons faire ça. Nous pensons qu'il est important d'avoir des idées en tant qu'artistes. L'art doit provoquer et dérouter un peu les gens. C'est le truc important quand on fait de l'art.

      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc - 3:59